Georges-Pascal Ricordeau

1963

Georges-Pascal Ricordeau entame sa carrière d’artiste en réalisant des tableaux sur le thème de la dislocation de la peinture. La galerie Patricia Dorfmann lui offre sa première exposition en 1989 et le présente à la FIAC quelques années plus tard. A la fin des années 90, il use d’un nouveau matériau, pratique à bien des égards, qu’il va tresser pendant de longs mois avant de s’apercevoir qu’il peut réaliser de nombreuses sculptures, de toutes formes, monochromes et polychromes. Petit clin d’oeil à Marcel Duchamp, il crée en 2000 une robe de mariée, tout en sacs plastique qu’il présente, par amis interposés, au créateur Christian Lacroix. Celui-ci fera de sa tresse le fil conducteur de son défilé qu’il clôturera avec la robe de Ricordeau. S’en suivront de nombreuses expositions et performances, White Flag avec Daryl Hannah à Los Angeles, Pékin, Moscou, Shanghaï, Nuit Blanche à la Bibliothèque Historique de la ville de Paris, Workshop à Redonda au Brésil, Freestyle à la Whart Galerie …