Joan Miró

1893 – 1983

Influencé par le fauvisme et le cubisme avant d’intégrer le groupe surréaliste d’André Breton, Joan Miró se trouve une passion pour le dadaisme. Il lui emprunte l’humour, la fantaisie et la critique des conventions pour faire oeuvre de poésie. Il affirmait vouloir tuer la peinture.