Wilfredo Lam

1902 – 1982

Cubain d’origine, Wilfredo Lam part pour Madrid à l’âge de 22 ans pour continuer sa formation de peintre où il étudie les maîtres de la peinture espagnole Vélasquez et Goya et se trouve interpellé par les oeuvres de Bosch. Il découvre des corrélations surprenantes entre l’art occidental et l’art dit « primitif ». Ses dessins hybrides prennent naissance en France, à la rencontre des surréalistes, dans les années 40, et sont annonciateurs de son style qui combine aussi bien l’art océanien que l’art africain.